Ma collègue de travail

Ma collègue de travail

Comme tu as pu le voir sur la photo, c'est une machine ancienne.

Dans ma transition écologique, pour réaliser des accessoires réutilisables, lavables en tissu afin de remplacer le jetable, il me fallait une machine à coudre ( à la main, la couture c'est long). 
Ayant un BAC pro de Mécanicienne et une passion pour la mécanique, je voulais une machine à pédale ou à manivelle. 

Déjà pour réduire mon empreinte carbone , mais aussi parce que ce genre de machine ne connait pas l'obsolescence programmée.

J'en ai parler à mon entourage, et une semaine après mes parents on fait un vide grenier dans leur région ( ils vivent dans L'Allier). Ils ont acheté cette machine pour 10€. La machine été poussiéreuse, rouillée , le mécanisme bloqué et son plateau en bois était complètement bouffé par les vers.

Je me suis occupée de la partie mécanique de suite avec un bon dégraissage, j'ai poncé pour enlever la rouille, j'ai dépoussiéré et lavé et après une bonne lubrification et réglage, la machine refonctionnée normalement.

Je n'ai malheureusement pas pu sauver la planche. Dessus était noté Excelsior 1883 avec son numéro de série malheureusement trop rouillé pour l'avoir en entier. Mais le pire c'était le bois de la planche qui s'effrité comme une biscote. J'ai demandé conseil à des amis et je me suis lancé le défis de faire l'ébéniste et de recréer une planche. 

J'ai récupéré le dessus d'un vieux meuble de bureau, lui aussi complétement pourri au niveau des pieds. Heureusement le plateau du dessus était sain. Après un bon rabotage, beaucoup de ponçage et la découpe pour l'emplacement de la machine et sa courroie... La machine été de nouveau utilisable et elle a rajeunit d'au moins 100 ans.

A ce jour, c'est mon outils de travail et tous les produits du site sont réalisés avec cette merveille ( sauf les point zig zag sur mon autre vieille machine).

 

All comments

Leave a Reply

Product added to compare.